Sous le béret « Che guévariste »

Publié le

Daerden.jpg
Che-Bove-2007.jpgchevez-web.jpgeinstein-revolution.jpgMadona.jpgMoore-Che.gif

Réactualisation de cette page : 1er avril 2008 (illu & référence à Didier Reynders)

Ernes
to « Che » Guevara est l'objet de diverses récupérations depuis sa disparition en octobre 1967 dans les montagnes de Bolivie. La majorité des courants de la gauche marxiste se revendique de son héritage. Le guevarisme politique - ainsi que ses formes dérivées - perdure au sein des dernières guérillas encore en lutte. Par ailleurs, le leader latino-américein figure sur de multiples supports commerciaux.

Déguiser en « Che » telle ou telle personnalité médiatique est devenu une habitue. On n'a pu ainsi déjà voir sous le béret « Che » guévariste : Albert Einstein (le célèbre physicien), Hugo Chavez (le président du Vénézuela), Saddam Hussein (l'ex-dictateur irakien), Jacques Chirac (ami du précédent et victime du suivant), Nicolas Sarkozy (l'actuel président français), Margaret Thatcher (ex-Dame de fer du gouvernement conservateur britannique dans les années 1980), José Bové (leader syndical paysan et candidat d'une fraction de la gauche antilibérale à la dernière élection présidentielle française), Didier Reynders (le président du Mouvement réformateur, le parti de la droite libérale belge francophone), Michel Daerden (ministre socialiste wallon connu pour ses multiples frasques), Madona, Michael Moore (réalisateur et journaliste américain anti-Bush), Al Gore (Prix Nobel de la paix 2007) et bien d'autres. La « Che mania » est en marche...
(M.AZ)

Che-dess-Sondron-copie-2.jpgSaddam-Hussein-2.jpgEuropean-Business-Che-couv-10-2007.jpgGuevarette2004-copie-1.jpgal-gorevara.jpgThatcher-Che-www.redmolotov.jpg

© Chirac : Sondron - Thatcher : Redmolotov

 
 

Publié dans Marketing

Commenter cet article