La droite se guévarise... arnaque derrière le déguisement !

Publié le

LIBE-19et20-10-02-Droite-habille-gauche-3-copie-1.jpg
Chirac en PSiste, Sarkozy en léniniste et Raffarin en guevariste, sous les traits du dessinateur français Sardon, en octobre 2002. L'ex-président, l'ancien Premier-ministre et l'ex-ministre de l'Intérieur s'habillent en "costume de gauche" pour mieux berner les "masses populaires" ?


undefined Ce dessin exceptionnel est extrait de la couverture du quotidien Libération, daté des samedi 19 et dimanche 20 octobre 2002, et retrouvé dans les archives de CheQuotidien. Il illustre un dossier consacré à la nouvelle stratégie de "gauchisation" de la droite française pour bétonner son pouvoir, après la défaite de ladite "gauche plurielle", menée par le PS jospino-hollandiste. Ce dessin montre que les effigies traditionnelles des mouvements de gauche et marxistes peuvent être récupérées par la droite, même pure et dure, pour camoufler sa vraie nature idéologique.

Après le gaullisme, la "droite gauchisée" ?
Après son retour au pouvoir, au lendemain de l'élection présidentielle de 2002 et du "Waterloo" subi sur tous les fronts par le PS en voie d'implosion, la droite française - à l'Elysée comme à Matignon - va tenir un "discours social". Pour répondre à la "fracture sociale" observée en 1995... par Jacques Chirac lui-même ! En faillite idéologique et s'arc-boutant uniquement sur l'héritage des "gaullismes" (le gaullisme de la Résistance, le gaullisme de l'Après-Guerre, le gaullisme de la fin de l'Algérie française et le gaullisme de la réaction à Mai-68), la droite circule alors sans aucun GPS et risque de foncer droit dans le mur. Le sinistre total est programmé pour la "vielle auto" de la droite historique française.

C'est alors, que pour éviter l'écrabouillage, des doctrinaires droitistes vont proposer de nouveaux oripeaux à la vieille droite, toujours conservatrice, traditionaliste et ringarde. La recette est simple : racketter à la gauche social-démocrate (convertie au libéralisme) ses anciens thèmes qui lui permirent jadis des succès politiques considérables (l'égalité, le progressisme, l'émancipation sociale, l'élargissement du suffrage universel, l'intégration des populations issues de l'immigration...). La droite va se "gauchiser". Devenir populaire et sociale. Devenir ? Plutôt pénétrer dans un "Cheval de Troie" aux habits populaires et sociaux. La droite pourra alors, dès 2002 avec le gouvernement Raffarin, être écoutée par les "masses populaires".

Habits "léninistes" et "guevaristes" pour le "carnaval sarkozyste"
Nicolas Sarkozy et ses stratèges utiliseront ce "kit" pour gagner totalement le pouvoir lors de l'élection présidentielle de mai dernier. Cependant, le "discours à gauche" de la droite de droite reste bien entendu qu'un magnifique leurre. Une incroyable arnaque politique. Une stratégie abusive servant à séduire la "France qui se lève tôt" et de surtout garder en main les rênes de la République française pour la guider au profit des classes dominantes.

Les habits "léninistes" et "guevaristes" de la droite française ne sont que des déguisements. Permettant le tenue, au jour le jour, du "carnaval sarkozyste" et la poursuite de l'aliénation d'une bonne partie du peuple de France.

Manuel Abramowicz
Animateur-coordinateur de CheQuotidien

Publié dans Politique

Commenter cet article