Che...vènement

Publié le


Il y a « Che » et « Che » !


Parfois, en « pages politiques » de journaux français, le plus souvent, des articles se réfèrent à « Che ». A la lecture de ceux-ci, nulles traces de Che Guevara. Normal, il s'agit d'un autre « Che » ou plutôt d'une personnalité politique française surnommée parfois « Che ».


De qui s'agit-il ? De l'ex-socialiste ministre de la Défense Jean-Pierre Chevènement. Toujours conducteur des Mouvement républicain et citoyen (MRC), une dissidence souverainiste du PS, et ex-maire tout puissant de la ville de Belfort (de 1983 à juin 2007), il doit tout simplement son surnom aux trois premières lettres de son nom de famille et non à ses pseudo-attitudes de guérilléros de la République. C'est l'hebdomadaire Le Canard enchaîné qui lui aurait trouvé ce nom d'emprunt. Autre alias de JPC : « le ressuscité de la République ». Un surnom reçu après son retour de la mort, pendant plusieurs minutes, qui avait suivit un terrible accident.

Depuis lors, le « Che-vènement » n'est plus au cœur des événements.


[M.AZ]

 

Ci-dessous, deux articles récents du quotidien Libération se référant au Che de Belfort.

 






Publicité militante :

CheQuotidien soutient le débat Mai 68-2008 : Vous aussi ?
Si oui : cliquez sur le banner ci-dessous








Publié dans Politique

Commenter cet article